Archives des Verts français Archives des Verts français

Vache folle : Interdire les farines animales

Communiqué à la presse du 20 octobre 2000

vendredi 20 octobre 2000

Selon les informations parues ce jour dans la presse, l’État tolérerait la présence de 0,3% de farines animales dans l’alimentation bovine. Cette information est particulièrement inquiétante et jette une terrible suspicion tant sur les services de contrôle de l’État que sur la viande bovine. Les conséquences sanitaires d’une telle complaisance sont incalculables, et les conséquences immédiates sur les producteurs bovins risquent d’être dévastatrices.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

D’un côté, on contraint à l’abattage d’un troupeau complet dès qu’il y a une vache folle au nom du principe de précaution, ce qui est légitime bien que très pénalisant pour les éleveurs qui, eux, n’ont aucune maîtrise sur la composition des farines animales qu’ils achètent. De l’autre on fait preuve d’une légèreté inacceptable sur l’alimentation bovine, au déni de ce même principe de précaution.

Les Verts demandent que l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments soit immédiatement saisie de la question pour faire la clarté sur ces procédures et leurs conséquences sanitaires. Et, au regard des nombreux scandales liés à l’utilisation des farines animales ces dernières années, Les Verts demandent l’interdiction immédiate de ces farines, au nom du principe de précaution. On ne peut continuer à jouer ainsi avec la santé des consommateurs.

Denis Baupin
Porte-parole

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19