Archives des Verts français Archives des Verts français

Plus que jamais, Total doit payer

Communiqué à la presse du 12 septembre 2000

mardi 12 septembre 2000

En annonçant la semaine dernière la hausse exponentielle de ses résultats au premier semestre, Thierry Desmarets a fait preuve d’un cynisme sans bornes.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Ainsi, alors que le chiffre d’affaires de Total a progressé de 62 % pour atteindre aujourd’hui près de 345 milliards de francs, il ne faudrait pas oublier que les secteurs d’activités touchés par les conséquences de la marée noire ont été lourdement éprouvés cette année. Les professionnels du tourisme ont connu une baisse de parfois plus de 15 % de leur chiffre d’affaires ; certains ostréiculteurs, pêcheurs et paludiers ont dû mettre entre parenthèses leur activité, au risque de mettre la clef sous la porte !

Comment pourraient-ils accepter de n’être remboursés par le Fipol qu’à hauteur de 50 % des dommages sous le prétexte d’un plafond d’indemnisation trop bas, alors qu’à l’évidence Total a les moyens de réparer financièrement les conséquences de sa politique du profit à tous prix ?

Total ne doit pas nous endormir avec sa propagande sur les moyens déployés pour le pompage de l’Erika. Oui, des fonds ont été débloqués. Oui, quelques moyens sont consacrés entre autres au traitement des déchets, à la réparation des paysages côtiers et à une promotion pour restaurer l’image des régions touchées. Mais tout cela reste négligeable au vu de l’importance des dommages causés au littoral atlantique et à ses activités économiques, qui mettront des années à se remettre du sinistre.

Au nom du principe du pollueur-payeur, Les Verts considèrent que Total doit cesser de se réfugier derrière des arguties juridiques et indemniser intégralement et rapidement toutes les victimes de la marée noire.

Les Verts

Mots-clés : ,
Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19