Archives des Verts français Archives des Verts français

Communiqué à la presse du 4 février 2003

Madame Bachelot atteinte de "Delirium Cynégétique"

mardi 4 février 2003

En violation des décision du Conseil d’Etat et de la cour de justice européenne la Ministre de l’Ecologie s’apprête à signer deux arrêtés prolongeant la chasse aux oies.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Alors que pour la énième fois le Conseil d’Etat vient de rappeler que la chasse aux oiseaux d’eau et aux grives doit s’arrêter au 31 janvier, la Ministre de l’Ecologie et de la Destruction durable s’apprête à signer deux arrêtés prolongeant la chasse aux oies jusqu’au 28 février et des grives jusqu’au 16 février.

En janvier 2002, le Conseil d’Etat avait interdit les dérogations tant que la question préjudicielle posée à la Cour de justice européenne sur la compatibilité de ces dérogations avec la Directive oiseaux n’avait pas eu de réponse.

En plus, la Ministre assortit ces dérogations de pseudo-mesures de gestion qui sont totalement irréalistes et incontrôlables.

Fixer un quota de 1000 oies sur l’ensemble de 9 départements du nord et du sud-ouest alors qu’il est impossible de savoir quand ce quota sera atteint est irresponsable.

Exiger que des carnets de prélèvements soient fabriqués et distribués par les fédérations départementales de chasseurs dans un tel délai relève de l’hypocrisie, surtout quand on se rappelle les critiques faites à l’ancien ministre de l’environnement qui lui avaient préparé les dits carnets une semaine avant l’extension de la chasse à la bécasse et aux pigeons en janvier 2002.

Enfin la Ministre autorise la chasse aux oies en Pédalo sur le Bassin d’Arcachon. Elle a oublié d’autoriser la chasse aux galettes de fioul.

Par ailleurs, la Ministre s’apprête à signer la création d’un observatoire de la faune sauvage pour donner des avis scientifiques sur l’état des populations et les dates de chasse. Cet observatoire comprend 5 directeurs généraux d’établissements public (qui ne sont pas des scientifiques mais des gestionnaires et dont seulement 2 dirigent des établissements de recherche scientifique), 3 présidents d’organisations de chasseurs, 1 président d’une association internationale et seulement un président d’association de protection de la nature.

Madame la Ministre ignore la législation européenne, se moque des décisions du conseil d’etat, n’écoute ni les scientifiques ni les associations de protection de la nature, met en danger la faune et la nature, et nuit gravement aux chasseurs raisonnables.

Il est donc urgent de soigner le delirium cynégétique de Madame Bachelot !

Les Verts

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19