Archives des Verts français Archives des Verts français

Interdiction des farines animales : Arrêtons de tergiverser

Communiqué à la presse du 2 novembre 2000

jeudi 2 novembre 2000

Les Verts regrettent que le gouvernement n’ait pas retenu ce matin la proposition de François Patriat, ministre de la consommation, d’appliquer un moratoire immédiat sur les farines animales. Les Verts avaient proposé cette mesure il y a moins d’une semaine, suite aux déclarations de Martin Hirsch, directeur de l’AFSSA, indiquant que les résultats des études qui lui ont été commandées ne seraient pas disponibles avant 4 ou 5 mois.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

L’interdiction d’utilisation des farines animales dans l’alimentation bovine s’est révélée insuffisante pour protéger les consommateurs contre la maladie de la vache folle. Les farines continuent d’être utilisées pour nourrir d’autres animaux et contaminent l’alimentation bovine. Et, de fait, les contrôles ont révélé que la DGCCRF tolérait la présence de farines animales pour les bovins.
Face aux risques alimentaires et sanitaires, il faut arrêter de tergiverser : il faut appliquer le principe de précaution et décréter un moratoire immédiat débouchant sur une interdiction définitive dès que les études de l’AFSSA auront été publiées.
C’est la position que Les Verts ont défendue auprès de leurs partenaires de la majorité plurielle et qui devrait être retenue dans la déclaration finale de la réunion du 7 novembre prochain.

Denis Baupin
Porte parole

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19