Archives des Verts français Archives des Verts français

Communiqué à la presse du 5 février 2001

Total : 50 milliards, 6 milliards, 50 millions

lundi 5 février 2001

Les Verts considèrent cette attitude de Total absolument scandaleuse. Les super-bénéfices proviennent aussi en partie de l’utilisation de navires-poubelles, exploitant une main d’oeuvre taillable et corvéable à merci.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

- 50 milliards : c’est le super-bénéfice annoncé par Total.
-  6 milliards : c’est l’évaluation des pertes économiques que l’ensemble des régions et départements touchés par la marée noire de l’Erika ont subi.
-  50 millions : c’est la somme que Total a décidé d’offrir en plus aux victimes de la marée noire pour les dédommager.

Ne pas payer le transport à son vrai coût a permis à Total d’engranger des bénéfices pendant que d’autres acteurs en payaient les coûts, qu’ils soient sociaux, environnementaux ou économiques.

Même le FIPOL, dramatiquement insuffisant, n’a encore presque rien remboursé un an après la marée noire. Les Verts réaffirment que le principe du pollueur-payeur doit être intégralement appliqué. Seule une réglementation interdisant les navires-poubelles et mettant en place les conditions pratiques de la réparation pourra avoir un effet dissuasif dans le long terme et améliorer la sécurité maritime.

Maryse Arditi Porte-parole

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19