Archives des Verts français Archives des Verts français

QUELQUES PISTES PROGRAMMATIQUES POUR LES REGIONALES 2010 CONCERNANT AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ (ARS) ET ACCÈS AUX SOINS. Novembre 2009

samedi 14 novembre 2009

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

La loi de réforme de la Santé dite « loi HPST » ( hôpital patient santé territoire ) a été votée en JUIN 2009 et avec elle , la création des Agences Régionales de Santé ( décrets d’application à venir )

Loin de constituer une décentralisation du pouvoir et la régionalisation que nous préconisons, les ARS (au départ voulues par la gauche) , permettent au pouvoir central d’avoir « la main mise » sur la gestion de la santé dans les régions : il faut dénoncer manque total de décentralisation dans le fonctionnement des ARS et l’occasion manquée d’instaurer une nouvelle démocratie sanitaire. Le projet de Loi d’Orientation du Système de Santé des Verts propose d’instaurer un Conseil Régional de Santé composé des forces vives de la région : élus, administrations, professionnels, et de faire une place sérieuse aux représentants des usagers. Il s’agit de régionaliser la gestion du système de santé en fonction d’objectifs régionaux de politique de santé publique décidés par ce Conseil Régional de Santé. La condition pour maintenir un système de solidarité est de définir démocratiquement des objectifs de santé publique, puis d’évaluer à échéances régulières les résultats des politiques de santé, indépendamment des sociétés privées qui vendent les produits ou services.

Actions :

- Être présent dans les ARS pour infléchir sa politique vers la prévention, la réduction des inégalités sociales, l’accès aux soins à la prévention et à l’éducation pour la santé.

- Maintenir un accès aux soins pour tous en défendant l’hôpital public en difficulté face aux cliniques privées, en particulier en maintenant les internes en médecine à l’hôpital et non pas dans le secteur privé qui n’assume pas la charge des étudiants, des malades chroniques et de la demande sociale.

- De même, l’accès aux soins pour tous implique de s’appuyer sur la médecine générale, donc de former davantage de généralistes qu’actuellement et d’assurer la couverture du territoire par la médecine générale

- Soutenir la création de Maisons de Santé dans les zones qui se désertifient et y inclure un service de prévention.

- Faciliter l’accès aux soins, au dépistage et à la prévention pour les adolescents et étudiants par une consultation annuelle gratuite pour chacun chez un médecin généraliste et chez un dentiste.

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19