Archives des Verts français Archives des Verts français

Motion pour la création d’une délégation aux français de l’étranger

dimanche 14 juin 2009

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Pour la création d’une délégation des Français-e-s de l’étranger [note : au sein des Verts]

Plus de 2 millions d’électeurs français vivent hors de France. 12 sénateurs, élus par l’Assemblée des Français de l’étranger, représentent ces Français au Sénat La France a, comme la plupart des pays dans le monde, décidé dans sa réforme constitutionnelle de juillet 2008, que 11 députés représenteront les Français de l’étranger à l’Assemblée Nationale. Le PS et l’UMP sont depuis longtemps très présents dans cette population et ont des sénateurs pour les représenter. L’ADFE, association qui représente les Français de gauche à l’étranger souhaite une présence des Verts dans son sein. Les Verts ne peuvent pas rester indifférents au vote de 4% du corps électoral. Un corps électoral qui leur a toujours été favorable. Lors des élections présidentielles de 2002, Noël Mamère est arrivé en 3ème place dans le vote des Français de l’étranger avec 7,2 % des voix. Les Verts peuvent obtenir des élus dans le Parlement français à condition d’être, eux aussi, présents et actifs parmi les Français qui résident hors de France.

La crise actuelle est mondiale. Pour la surmonter une transformation écologique et sociale profonde de nos modes de production et de nos modes de vie est indispensable. Mais rien de cela ne se fera à partir de la France seule, ni même de l’Europe. Une proposition pour la création d’une région verte de l’étranger est en préparation.

Une délégation des Français de l’étranger doit nous permettre de bénéficier des informations et des expériences de ceux qui vivent loin de la France. Elle doit manifester la présence des Verts parmi les Français de l’étranger, en particulier lors des élections.

Le CNIR décide la création d’une délégation des Français-es de l’étranger. Cette délégation est ouverte à tout adhérent Vert, qu’il réside ou non hors de France. Elle a pour vocation à :
-  produire tout document jugé utile par le CNIR et le CE (fiches, plaquettes, dossiers, articles) à usage interne ou externe ;
-  constituer et entretenir, en relation avec le Secrétariat national, un réseau de contacts avec les élus en particulier les élus de gauche représentant les Français de l’étranger et avec l’ADFE ;
-  apporter aux Verts des informations actualisés ;
- aider à la préparation des élections des députés, sénateurs et représentants à l’assemblée des français de l’étranger en lien avec les membres du CE délégués aux élections et à l’International

L’animateur-trice de la délégation est choisi-e par le CNIR sur proposition de la délégation ; il ou elle a un rôle d’organisation des réunions, re­cherche de collaborateurs, expression dans les médias, mise au point des textes, liaison avec le CNIR et le ou la délégué à l’International. Il ou elle peut particper aux réunions du CNIR sans droit de vote.

La délégation établit un projet de budget pour l’année à venir, qui intégre d’éventuels frais de déplacement. Ce projet doit tenir compte des dépenses de l’année précé­dente et des orientations données par le CNIR Une subvention sur projet pourra être accordée par le CE au cas par cas.

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19