Archives des Verts français Archives des Verts français

Communiqué à la presse du 23 mai 2001

Un littoral sous pression

mercredi 23 mai 2001

Durant le vote à l’Assemblée nationale de la loi sur la Corse, le Ministre de l’Intérieur, Daniel Vaillant, a proposé de relancer la décentralisation, la Corse devenant ainsi une vitrine institutionnelle pour d’autres régions.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Les Verts, très régionalistes et très décentralisateurs, ne peuvent que se féliciter de ces déclarations qui confortent d’ailleurs le rapport Mauroy, peu mis en valeur jusqu’à ce jour.

Cependant Les Verts ne souhaitent pas que cette accélération de la décentralisation se fasse au détriment de l’environnement, en particulier de l’environnement littoral. Depuis plusieurs années, l’ANEL, association des élus du littoral, demande des adaptations plus ou moins profondes de cette loi, en expliquant qu’elle bloque toute urbanisation.

Or, une analyse de juin 2000 de l’IFEN fait le point sur les constructions sur le littoral depuis la loi de 1986. On constate que :

-  77% des surfaces nouvelles construites dans les cantons littoraux entre 1990 et 1996 ont été réalisées sur les communes de bord de mer ;
-  entre 1980 et 1996, 12% de la surface construite en logements et 7% de celle construite en locaux divers ont été réalisés sur une bande de territoire du littoral représentant 4% du territoire national ;
-  la pression urbanistique reste toujours très forte sur la quasi totalité du littoral à l’exception du Cotentin et des Landes ; le rythme d’accroissement des constructions reste le même sur le littoral et dans l’intérieur sauf durant la période 86-90 où les superficies se sont accrues de 4% sur le littoral tandis qu’elles baissaient de 2% sur le reste du territoire.

Les Verts constatent donc que la loi littoral n’a rien empêché, ni ralenti. Tout affaiblissement de cette loi fera exploser la bétonnisation du littoral. En ce sens, ils ne souhaitent pas, et même ils s’opposeront à ce que des dérogations à la loi littoral se généralisent.

Maryse Arditi Porte-parole

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19