Archives des Verts français Archives des Verts français

Petit déjeuner de presse au sujet du Plan cancer

lundi 23 juin 2008

Petit déjeuner presse avec Martine Billard députée de Paris, André Cicolella, chercheur et président de la commission santé des Verts et Cécile Duflot, Secrétaire nationale des Verts
le mercredi 25 juin à 9 heures au local des Verts : 247, rue du Faubourg Saint-Martin - 75010 Paris
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Conférence de Presse : Le plan cancer est un échec : il est grand temps de se demander pourquoi

Retrouvez d’autres émissions sur ce thème dans le podcast Ecologie et santé


Le plan cancer est un échec : il est grand temps de se demander pourquoi.

Le bilan du plan cancer dressé par la Cour des Comptes, malgré ses précautions de langage, ne peut être lu que comme la chronique d’un échec annoncé. Le cancer est devenu en 2004 la première cause de mortalité. 640 millions d’euros ont donc été dépensés pour aboutir à un résultat bien mince. Il est temps de remettre en cause la stratégie mise en œuvre, celle d’un plan pour les années 2000 conçu avec les idées des années 70. En matière de prévention, la stratégie du plan cancer ne repose que sur tabac et alcool. La Cour des Comptes évoque clairement « les carences de l’Etat face aux cancers professionnels et environnementaux ». La cause de cette carence réside dans la cécité des responsables de l’Institut National du Cancer en ce qui concerne les causes environnementales. . Cette négation du rôle de l’environnement se retrouve dans la carence en outils d’observation. L’actualité récente le démontre. Une étude italienne de haut niveau montre, il y a un an, que l’aspartame, cet édulcorant utilisé par 200 Millions de personnes dans le monde, induit des tumeurs mammaires, des leucémies et des lymphomes chez le rat exposé dès la gestation à cet édulcorant.

Pourtant, aucune information au public n’a été faite par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Aliment (AFSSA). L’AFSSA ne réagit pas plus devant le problème du Bisphénol A (BPA) cet additif des plastiques utilisé dans les biberons, alors que le Canada a commencé à prendre en avril des mesures d’interdiction sur la base du rapport du "National Toxicology Program" aux Etats Unis qui estime que celui-ci induit "des effets sur le système nerveux et hormonal des foetus, des nouveau-nés et des enfants (aux) niveaux actuels du bisphénol A se retrouvant dans l’alimentation". Les Verts ont demandé l’interdiction de la commercialisation des biberons contenant du BPA. Tres inquiétantes encore, les menaces de fermeture qui pèseraient surl’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail (AFSSET) sous prétexte de rationalisation. Cette politique apparaît tragique au regard du drame que vivent de plus en plus nos concitoyens, car faut-il le rappeler le cancer touche un homme sur deux et une femme sur trois, et la moitié en meurent.

Mot-clé :
Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19