Archives des Verts français Archives des Verts français

Charte pour une publicité éco-responsable ou charte alibi ? Les Verts décerneront leur prix de l’éco-blanchiment

Communiqué de presse des Verts du 11 avril 2008

vendredi 11 avril 2008

La signature aujourd’hui par MM. Borloo et Chatel d’une charte d’engagement pour une publicité éco-responsable avec le BVP (Bureau de Vérification de la publicité) correspond à un engagement pris au moment du Grenelle pour éviter l’utilisation abusive des arguments environnementaux par les publicitaires.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Les objectifs sont louables mais à y regarder de plus près cette charte elle-même risque de n’être qu’une de ces opérations éco-alibi qu’elle est censée empêcher. Les Verts ont décidé de décerner eux-mêmes un prix aux marques qui auront brillé par leur dévoiement de l’écologie. Ce prix de l’éco-blanchiment sera décerné le 21 juin au moment de la remise des Lions du festival international de la publicité de Cannes.

Selon Anne Souyris, porte parole nationale, « signer une charte non contraignante est un artifice de communication classique pour afficher que quelque chose se passe sans que rien ne bouge dans les faits. ». Jean-Louis Roumégas, porte-parole national, ajoute que « à l’heure qu’il est, on ne sait rien des pénalités que le jury de déontologie mis en place pourra prononcer. » Pour Anne Souyris, « l’article 5 de la charte écarte les personnalités associatives du jury de déontologie. C’est mauvais signe ». Et Jean-Louis Roumégas d’ajouter : « on ne sait rien des moyens alloués. Tout cela ressemble fort à une coquille vide ».

Enfin les Verts rappellent que récemment le BVP s’est illustré en s’opposant à une campagne en faveur de la réduction des déchets comme l’a dénoncé France Nature Environnement. (cf : Le BVP n’est pas mort : il continue a agir contre l’environnement !)

Partant du constat que certains messages publicitaires détournent le message écologiste pour promouvoir des biens de consommation et des comportements polluants, les Verts décerneront cette année un prix de l’éco-blanchiment aux professionnels de la tartuferie écologique.

Les Verts décerneront ce prix le 21 juin, date des Lions de la publicité lors du festival international de la publicité de Cannes. Ce prix comprendra plusieurs catégories. Il sera remis conjointement aux marques et aux agences de communication en raison de leur responsabilité conjointe dans la publication de messages mensongers. Ce prix s’inscrit dans un mouvement européen citoyen de lutte contre l’éco-blanchiment dont les verts sont pleinement solidaires. Dans ce cadre, Les Verts proposent à toute association écologiste de se joindre à l’organisation de ce prix pour qu’il soit le plus représentatif et le plus transparent possible.

La liste des nominés pour chaque catégorie sera diffusée à la presse grand public et à la presse spécialisée du monde de la publicité au fur et à mesure de leur nomination. Le public pourra à la fois voter pour les publicités qu’ils trouvent inacceptables mais aussi suggérer des nominations sur internet. Rendez-vous le 21 juin, et d’ici là, rendez-vous très bientôt pour les premiers nominés.

Anne Souyris & Jean-Louis Roumégas, Porte-parole nationaux des Verts


Annexe : Tribune publiée dans Libération du 8-03-2008

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19