Archives des Verts français Archives des Verts français

Journée mondiale de l’eau : une situation alarmante

Communiqué de presse du 21 mars 2007

mercredi 21 mars 2007

La demande de condamnation de la France par la Commission européenne en raison de la pollution aux nitrates en Bretagne est symptomatique de l’hypocrisie de l’UMP et de l’UDF en matière d’écologie et à fortiori de gestion de la ressource en eau.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Pas moins de 11 rivières bretonnes dépassent la limite de 50 mg de nitrates par litre en raison des pratiques agricoles intensives, mettant en péril l’environnement et la santé des habitants. Pourtant, rien n’a été fait depuis 5 ans, sinon de l’agitation médiatique et des lois dont le seul but était de préserver les intérêts d’un système de production agricole dépassé.

Si les seuils admissibles ont été dépassés en Bretagne, la situation est tout autant alarmante dans toutes les régions de France.

Alors que des villes comme Vittel ou Munich ont fait la paix avec l’eau en prouvant à grande échelle qu’il était possible de développer une agriculture sans pesticides ni nitrates, considérablement moins coûteuse en subvention, la France s’obstine à soutenir un système de production dépassé.

Et qu’on ne nous ballade pas avec des mesures qui n’agiraient qu’à la marge. On sait ce qu’il faut faire : aider l’agriculture à se reconvertir pour qu’elle se passe des méthodes agressives d’épandage de lisier tout comme de l’usage inconsidéré et inutile d’engrais azoté.

Yann Wehrling, Porte-parole

Mot-clé :
Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19