Archives des Verts français Archives des Verts français

Communiqué à la presse du 18 juillet 2001

Tchernobyl : une enquête très attendue

mercredi 18 juillet 2001

Les Verts se félicitent que la plainte déposée par des malades de la thyroïde en mars dernier ait été retenue.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Même si la plainte pour empoisonnement n’a pas été retenue en l’état, mais requalifiée en "violences involontaires et atteinte involontaire à l’intégrité des personnes", cette plainte permet d’ouvrir une enquête. Il faudra bien comprendre un jour pourquoi la France n’a pas pris les mêmes mesures de précaution que ses voisins, pourquoi ce qui a été utile aux Allemands ou aux Suisses a paru inutile aux autorités françaises.

On nous a longtemps dit que "en moyenne" la dose prise par les Français à cause de Tchernobyl était négligeable. Cela reste à voir de plus près, mais pour les 20 % du territoire plus fortement contaminé à l’Est et au Sud de la France, faire la moyenne avec les territoires qui n’ont pas vu passer le nuage ne diminue en rien les doses qu’ils ont subi et relève clairement du mensonge. Quand de plus, comme en Corse, il y a des populations à risques et qu’on ne les avertit pas qu’il faut changer de régime alimentaire durant quelques semaines, c’est de la non-assistance à personne en danger !

Et d’ailleurs le silence continue. L’Institut de recherches de la communauté européenne à Ispra vient d’établir les cartes de la pollution radioactive en Césium, à partir de 400.000 mesures fournies par les différents Etats. Curieusement, il n’y a que 30 mesures fournies par la France, et aucune en Corse ! L’enquête sera donc très utile pour enfin lever le voile sur les conséquences de Tchernobyl en France.

Maryse Arditi Porte-parole

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19