Archives des Verts français Archives des Verts français

Le Collège exécutif 2004-2006

dimanche 18 juin 2006

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Yann WEHRLING

Secrétaire national
35 ans
Illustrateur
Alsace

Le livre de chevet : Les fables d’Esope.
Le violon d’Ingres : la peinture
Le projet pour les Verts : Nous unir pour mieux nous faire entendre
La phrase : Trop de personnes attendent de nous des solutions. Nous n’avons pas le droit de les décevoir.

Mireille FERRI

Secrétaire nationale adjointe déléguée aux élections, aux élus et aux institutions
45 ans
Vice-présidente du Conseil régional d’Ile-de-France
Ile-de-France

Le livre de chevet : Ceux de Bernard Werber ... en ce moment.
Le violon d’Ingres : Tout ce qui touche au son.
Le projet pour les Vert s : Savoir tisser les liens qui nous permettent de répondre aux défis des urgences environnementales et sociales.
La phrase : « Dans le sud de l’ Irak, l’eau potable se vend à la pompe et son prix dépasse le prix de l’essence. » (Yves Gelli).

Sergio CORONADO

Porte-parole national,
communication externe
34 ans
Attaché parlementaire
Ile-de-France

Le livre de chevet : Le rouge et le noir, Le journal
du voleur.
Le violon d’Ingres : Flâner dans des villes inconnues.
Le projet pour les Ve rt s : Les re n d re utiles et séduisants.
La phrase : « Qui vient au monde pour ne rien troubler ne
mérite ni égard ni patience. » (René Char).

Cécile DUFLOT

Porte-parole nationale, communication externe
29 ans
Secrétaire générale d’un groupe immobilier à vocation sociale
Ile-de-France

Le livre de chevet : Le baron perché, d’Italo Calvino.
Le violon d’Ingres : Pas le violon, le violoncelle !
Le projet pour les Verts : Je voudrais qu’en nous appuyant sur ce que nous sommes, et sur ceux qui l’ont rendu possible, nous nous donnions ensemble un nouvel élan.
La phrase : Parler du monde que l’on voudrait contribuer à construire en quelques mots, ce n’est pas un exercice, c’est juste impossible. Il vaut mieux s’y mettre.

Toufik ZARROUGUI

Trésorier national, adhésions
43 ans
Chef d’entreprise
Aquitaine
Le livre de chevet : Misère du monde, de Pierre Bourdieu.
Le violon d’Ingres : Cinéma et baby-foot.
Le projet pour les Verts : On croit qu’il faut inventer des idées, alors qu’il faudrait avant tout inventer de nouvelles formes d’organisation qui permettent la production d’idées.
La phrase : « Les rêves ont été créés pour qu’on ne s’ennuie pas pendant le sommeil ». (Pierre Dac).

Gérard PEURIERE

Délégué aux régions et à l’organisation interne du parti
46 ans
Magasinier à l’hôpital Cochin
Ile-de-France

Le livre de chevet : La société en sablier, d’Alain Lipietz, et Vers une constitution européenne, d’ Etiennne de Poncins.
Le violon d’Ingres : Lecture, maquettes de bateaux.

Anne-Marie BILLIOTTET

Déléguée au programme, aux commissions et aux Journées d’été
57 ans
Gestionnaire de gîte d’étape
Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le livre de chevet : La Vouivre, de Marcel Aymé, tous les livres de Romain Gary.
Le violon d’Ingres : Jardin potager biologique.
Le projet pour les Verts : Contribuer à ce que les Verts cessent d’être les clowns de la politique et s’affirment comme le seul parti crédible face à la crise actuelle.
La phrase : Décroissance, résistance sont les mamelles d’une écologie politique réaliste.

Danielle AUROI

Déléguée à l’Europe et aux politiques régionales
60 ans
Géographe (retraitée)
Auvergne

Le livre de chevet : Fragment d’un discours amoureux, de Roland Barthes.
Le violon d’Ingres : Voyages et broderie (pour mes petites filles).
Le projet pour les Ve rt s : Ancrer d’avantage les Verts français dans la logique plus globale du parti Parti Ve rt européen.
La phrase : Permettre aux Verts de rebondir aussi bien sur le plan national qu’international, afin de montrer que leur projet s’adresse à l’ensemble des populations de la planète.

Michel BOCK

Délégué à l’économie
et au social
60 ans
Ingénieur EDF (retraité)
Ile-de-France

Le livre de chevet : Le rouge et le noir.
Le violon d’Ingres : Les voyages, l’athlétisme.
Le projet pour les Verts : Pour une écologie de transformation au coeur de toute la gauche.
La phrase : Comme dit le poète : « Avant de faire la révolution dans la rue, il faut la faire dans sa tête. »

Patrick FARBIAZ

Délégué à l’international, à l’altermondialisation et à l’Outre-mer
51 ans
Assistant parlementaire
Ile-de-France

Le livre de chevet : Multitudes, de Toni Negri et Michael Hardt.
Le violon d’Ingres : Voyages lointains, cinéma.
Le projet pour les Verts : Un parti d’intervention, de mobilisation et de proposition ouvert à la société, ancré au coeur de la gauche.
La phrase : Rejette tes illusions et prépare-toi à la lutte pour une écologie de transformation.

Dominique NORMAND

Déléguée aux questions de société, libertés, culture, éducation et jeunesse
52 ans
Retraitée de l’Education nationale
Limousin

Le livre de chevet : Tous à Zanzibar, de John K. Brunner.
Le violon d’Ingres : Marche à pieds, randonnée.
Le projet pour les Verts : En faire une force d’attraction pour une part croissante de nos concitoyens, allant de pair avec un ancrage fort dans la société.
La phrase : L’écologie politique est plus que jamais la seule réponse aux urgences environnementales, sociales et économiques.

Stéphane POLI

Délégué à l’environnement, à la santé, aux transports, à l’agriculture et à la mer
46 ans
Ingénieur environnement
Ile-de-France

Le livre de chevet : Poussières d’étoiles, de Hubert Reeves.
Le violon d’Ingres : Nature et trekking, voyages.
Le projet pour les Verts : Renforcer la présence des Verts dans les domaines de ma délégation où ils sont tant attendus.
La phrase : Notre société productiviste repose sur le postulat suicidaire d’une expansion sans limites. Réduire notre empreinte écologique, répartir équitablement les ressources entre Nord et Sud sont les options fondamentales que doivent défendre les écologistes.

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19