Archives des Verts français Archives des Verts français

Les Verts : Contrat d’animation

mercredi 8 décembre 2004

- Le Contrat de gestion et de fonctionnement
- Les Verts français, européennes et mondiaux
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

LE CONTRAT DE GESTION ET DE FONCTIONNEMENT

Les Verts se dotent d’orientations clarifiées et fortes au travers de la motion adoptée par l’Assemblée fédérale. Ils doivent se donner les moyens humains, financiers, d’organisation et de communication pour les mettre en œuvre.
Un plan de travail interne sera développé, impliquant nos ressources humaines et militantes, particulièrement les commissions, les groupes thématiques et les régions.
Le Collège exécutif (CE) le présentera lors du premier CNIR et un bilan d’étape sera effectué régulièrement devant le CNIR.
Les chantiers thématiques prioritaires et emblématiques du projet VERT tels que ceux votés dans le texte d’orientation et les motions ponctuelles votées lors de l’Assemblée générale décentralisée feront l’objet de campagnes devant l’opinion publique.

Réformer notre fonctionnement.

Il faut poursuivre et amplifier le travail déjà engagé par la RPI : organisation, valorisation des compétences, expression, pluralisme, etc.
Le Collège exécutif impulsera la réflexion sur des réformes d’Instances et d’harmonisation. Les points sur lesquels les discussions auront dégagé des positions claires feront l’objet d’un référendum sur décision du CNIR. Ce référendum devra intervenir avant la fin de l’année 2005.
Parmi les réformes d’instances, la réflexion portera sur :

  • Une meilleure articulation entre le CE, le CNIR, les régions et les parlementaires.
  • La place et le rôle des commissions dans le mouvement.
  • Les modalités de fonctionnement du CNIR.

Une commission nationale de résolution des conflits sera créée, agissant en amont du Conseil statutaire, sans remettre en cause les prérogatives de ce dernier.
Il faut harmoniser davantage les statuts régionaux qui connaissent encore trop de disparités dans leurs modes de fonctionnement (harmonisation des montants des cotisations, modalités d’élection des CAR, statut des groupes locaux...).
Il faut aussi harmoniser et unifier les modes de désignation des candidats aux élections externes. Ces désignations doivent intervenir le même jour en France pour le même niveau d’élection.

Le fonctionnement du Collège exécutif

Dans le premier mois de la nouvelle mandature, un séminaire sera organisé, pour détailler le plan d’actions sur deux ans et en déduire la répartition des tâches, champs de compétences, et pouvoirs en son sein (parole publique, relations avec les partenaires politiques, relations avec les autres partis, relations avec les associations, syndicats et personnalités, relations avec les élus verts nationaux et européens, ...)
Les moyens affectés à chaque membre du CE seront clairement définis. Ils pourront être attribués conjointement lorsque les camps d’intervention s’articulent. Un compte rendu sera effectué au CNIR.

Pour une équipe de direction solidaire collectivement et responsable individuellement :
Le fonctionnement du CE est par essence collégial. Celui-ci implique un travail en amont par chaque membre du CE sur sa délégation. Il est de la responsabilité de chacun de proposer à l’ordre du jour du CE les questions devant faire l’objet d’une décision ou d’une prise de position. Sur certains sujets, plusieurs membres du CE pourront être chargés d’un travail préparatoire ou d’une mission spécifique visant à présenter une ou plusieurs propositions au CE.
Le Secrétaire national a essentiellement pour rôle de coordonner les autres membres du CE entre eux, coordonner le CE avec les autres instances nationales du parti (CNIR, Conseil Statutaire). Il est également garant de l’unité du CE. Compte tenu des moyens humains et financiers actuels des Verts, cela implique une disponibilité à plein temps. À ce titre, la manière qu’il aura de valoriser le travail et le rôle des membres sera essentielle à l’instauration d’une confiance dans l’équipe du CE dans son ensemble. Le respect des droits de tous les points de vue sera également son rôle. Son expression dans les médias ne peut être évidemment empêchée. Mais cela reste le rôle des porte-parole. Une excellente coordination sera donc nécessaire afin que l’expression du Secrétaire national et des porte-parole soit cohérente et qu’ils fonctionnent le plus en harmonie possible, selon une règle de bonne conduite et une répartition des domaines d’intervention

Les deux porte-parole mettent en œuvre la politique de communication des Verts dont les axes sont les chantiers prioritaires, les propositions de lois des Verts 2007-2012 et la coordination de la parole verte avec les parlementaires nationaux et le Secrétaire national, dans l’intérêt des Verts sans renier les prérogatives de chacun.

LES VERTS FRANÇAIS, EUROPÉENS ET MONDIAUX

Le référendum sur le Traité Constitutionnel
Tous les membres du CE, quelle que soit la décision adoptée par les Verts français sur le TCE, s’engagent à respecter publiquement la décision prise et assurer sa mise en oeuvre. Un document complet expliquant aux citoyens français "l’Europe selon les Verts" sera publié en grand nombre pour permettre à tous nos groupes locaux de faire campagne de manière autonome durant le premier semestre 2005. Ce document donnera une analyse critique du TCE, exposera ce que serait une « Constitution verte », et expliquera enfin notre consigne de vote pour le référendum. Ce document sera aussi l’occasion pour les Verts de rappeler leur conception de la construction européenne, et de ses politiques : fédéralisme, Politique agricole commune, diversité biologique, transports, sécurité, défense, politique étrangère, citoyenneté de résidence, fiscalité, harmonisation sociale...

Le Parti Vert Européen
Les Verts français doivent devenir une locomotive de construction de l’Europe fédérale et du Parti Vert européen.

Les Verts Mondiaux
Définie à Canberra en 2001 (Australie), la Charte des Verts mondiaux sert de plate-forme commune et de référence à tous les partis verts dans le Monde. Ce document doit être plus largement diffusé et valorisé auprès de l’ensemble des adhérents.

Mot-clé :
Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19