Archives des Verts français Archives des Verts français

Article.- Plans de Prévention des Risques d’Inondations : Peugeot prend ses aises

Groupe Local des Verts de Poissy (78), septembre 2003

vendredi 5 décembre 2003

Les Plans de Prévention des Risques d’Inondations (PPRI) « ont pour objet ... de délimiter les zones exposées aux risques en tenant compte de la nature et de l’intensité du risque encouru ». art L.562-1 du code de l’environnement.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

L’arrêté du Préfet des Yvelines en date du 22 novembre 2002 ayant décidé de l’application anticipée du PPRI sur 13 communes situées en aval du confluent de la Seine et de l’Oise (dont Poissy), présente de nombreuses incohérences : Inégalité crée par le caractère partiel de ce PPRI, Absence d’indemnisations et incohérence de classement entre les diverses zones. C’est ce dernier point que nous allons développer en mettant en évidence que ce plan se révèle fort laxiste à l’égard du secteur industriel et cela au dépends des particuliers.
Les zones vertes désignent des espaces prévus à l’origine pour l’expansion des crues. Elles permettent au fleuve de « respirer » et jouent ainsi un rôle de protection des habitations situées à proximité de la Seine. Or un certain nombre de ces zones vertes ont été transformées en zones jaunes. Il s’agit d’espaces pouvant abriter des activités économiques, sous réserve d’une compensation des volumes ainsi soustraits à l’expansion des crues. Au total, au lieu de conserver ces zones vertes et d’étendre leurs capacités en créant des zones locales de stockage, on réserve des terrains pour les activités économiques en l’échange d’hypothétiques et irréalistes compensations. Cela se fait au détriment des résidents et de leurs habitations qui sont ainsi exposés aux risques, ces mêmes risques contre lesquels devrait reposer l’essentiel des mesures de prévention.
C’est ainsi que l’entreprise automobile PSA Peugeot, une entreprise communiquant allégrement sur son souci de protection de l’environnement, a décidé avec l’accord de Monsieur le député maire de Poissy, de construire une nouvelle plate-forme. Celle-ci sera érigée sur des terrains rehaussés, initialement situés en zone inondable, désormais classés en zone bleue et jaune. Tout cela, oh surprise ! Sans compensation apparente du volume destiné à atténuer les effets des crues. Ainsi en toute illégalité, loin de toute considération écologique, au mépris de la sécurité des personnes et des habitations situées en aval, Peugeot profite d’un arrêté qui était censé prévenir les risques d’inondations !

Dès lors il semble évident que Monsieur le Préfet des Yvelines doit revoir sa copie, que Monsieur le député-Maire doit expliquer les raisons qui l’ont amené à autoriser une telle construction. Avertis par courrier recommandé depuis le 13 mai 2003, nous n’avons reçu à ce jour aucune réponse...

Par Reynald Ramseier, Groupe Local des Verts de Poissy


Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19