Archives des Verts français Archives des Verts français

Inondations : pas grand chose de naturel !

Réaction presse du 4 décembre 2003

jeudi 4 décembre 2003

Les inondations qui frappent dramatiquement le sud de la France ne doivent pas grand chose à la fatalité, encore moins à Dame Nature.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Elles sont un signal de plus du dérèglement climatique qui n’épargne aucun lieu de notre planète. Après les chaleurs caniculaires de l’été, les pluies torrentielles que connaît le Nord de la Méditerranée et surtout les vents violents qui les accompagnent marquent une évidente perturbation du régime climatique habituel.

Cela n’excuse en rien l’absence de mesures de protection et d’anticipation, que les drames de ces derniers jours ont mis en évidence.

Depuis cet été, les habitants de nombreuses zones exposées aux violentes pluies méditerranéennes accumulaient les sacs de sables et autres expédients pour tenter de protéger leurs habitations des risques de ravinement excessifs d’eau boueuses. Ces barrages dérisoires n’ont pu résister à la violence des eaux. Mais ils témoignent de la connaissance des risques encourus après une aridité de près de 6 mois.

Les phénomènes de ravinements, de crue subite des cours d’eau apparemment les plus inoffensifs sont ancestraux. Mais leur fréquence et leur ampleur s’accroissent très anormalement sur les deux dernières décennies. Face à ces dangers connus, il faut savoir résister aux tentations de construire partout, d’artificialiser encore davantage les sols, savoir prévoir les bassins d’expansion des crues annuelles. Tous ces éléments devraient figurer dans les plans de prévention des risques : pourquoi donc si peu de communes en sont-elles dotées dans les zones concernées ? Pourquoi, alors même que les incendies de l’été ont déjà montré que les communes avaient du mal à résister aux pressions de l’urbanisme, si peu d’aides de l’Etat à la constitution de ces plans, pour des petites communes qui n’ont pas toujours les moyens techniques de les élaborer ? Pourquoi si peu de rappels à l’ordre de la part des Préfets quand ces plans font défaut ?

Face à ces nouveaux drames, les Verts n’acceptent pas que l’appel à la solidarité vienne une fois de plus masquer la carence des politiques publiques.

Pour lutter contre le dérèglement climatique, les Verts appellent à plus de responsabilité dans la politique énergétique, notamment par la recherche d’une meilleure efficacité et la baisse globale de la consommation d’énergie.

Pour préserver les populations et les milieux des conséquences immédiates de ce dérèglement, les Verts appellent à la mise en conformité immédiate des communes par l’adoption de plans de prévention des risques, à un soutien fort de l’Etat auprès des communes pour leur élaboration ainsi qu’à un contrôle strict par les Préfets du respect de cette obligation.


Mireille Ferri

Porte-parole

Mots-clés : ,
Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19