Archives des Verts français Archives des Verts français

Vert : mensuel d’écologie politique.- no.1, octobre 2003

Après la canicule anticiper un grand froid

jeudi 23 octobre 2003

Le sommaire
Censure nucléaire p.4 • Trafic d’organes p. 4 • Insertion p. 5 • Intermittents p. 6 • Fiche technique diesel p. 7-8 • Dossier "Après la canicule : anticiper un grand froid" p. 9-16 • Fiche technique agriculture et OMC p. 17-18 • Femmes et violences p. 19 • Lyon, demandeurs d’asile p. 20 • Pologne, création des Verts p. 21 • Internet p. 22 • La pique p. 23 • Croissance et gratuité p. 24
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Edito : Et si L’avenir devenait une préoccupation politique ?

Notre société vit dans l’instant. La recherche du plaisir immédiat entre en résonance avec la logique du productivisme. C’est le tout, tout de suite, qui fait florès. L’avenir se dissout dans une suite de moments à vivre. Le sens commun se préoccupe bien des générations futures et de ce qu’on va leur laisser, mais cela se limite à des préoccupations financières, ne pas trop les endetter. Des catastrophes climatiques apparaissent, les médias les commentent, puis les oublient. Une pluie torrentielle est chassée par une tempête de neige imprévue, une inondation persistante par une canicule récidivante. Pendant quelques mois, les institutions, les politiques cherchent des solutions à mettre en lumière dans l’immédiat et… oublient, faute d’avoir pris les moyens de construire des réponses soutenables aux enjeux. Tous sont d’accord pour chercher des solutions applicables a posteriori à la dernière catastrophe sans se préoccuper d’anticiper la suivante pour la prévenir.
Nous sommes devenus spectateurs des catastrophes dont notre mode de vie participe à la venue, qu’elles soient environnementales ou sociales. La démolition de toutes les protections sociales que le libéralisme triomphant met en œuvre porte le germe de catastrophes sociales que le gouvernement Raffarin traite avec la même légèreté que la canicule. Alors Vert, pour son premier numéro, a décidé d’essayer d’anticiper un nouvel épisode climatique : un grand froid pour que, peut être, cela serve à prévenir, à prendre du recul par rapport à l’instant à tout le moins. Pour convaincre que nous ne réussirons pas à reprendre notre destin en main si nous ne nous interrogeons pas sur nos modes de production et de consommation.

Le comité de rédaction


 Petit apercu

• Matières nucléaires : censure bien pensante p. 4
Par un arrêté daté du 9 août dernier, le ministère de l’Industrie a interdit toute information publique sur la fabrication, le commerce et le transport des matières nucléaires, c’est-à-dire tous les produits nécessaires à l’industrie électronucléaire ou issus d’elle, hormis l’uranium minerai ou légèrement enrichi ou appauvri.

Dirty Pretty Things , c’est pas du cinéma p. 4
Sans papiers et trafic d’organes.

• Insertion = travaux forcés ? p. 5

La nouvelle pièce du modèle social Chirac-Raffarin s’appelle le Revenu minimum d’activité (RMA). La philosophie sociale de ce gouvernement, c’est une vision modernisée du XIXe siècle. Le salaire d’une personne est la mesure de son mérite, le fruit de son labeur.

• Spectacle vivant et culture morte p. 6

Derrière une réforme prétendument comptable du statut des intermittents du spectacle se cache en réalité une uniformisation de la culture. Art vitrine ou art citoyen ?

• Diesel : affûtons nos arguments p. 7-8

Après 80 jours de pics de pollution à l’ozone, alors que le gouvernement vient de relever les taxes sur le gazole (pour des raisons économiques, uniquement !), "on" continue de clamer que les moteurs diesels modernes sont moins polluants que les moteurs à essence. Info ou intox ? Comme souvent dans les médias (et ailleurs), on se dépêche de tout confondre avant de réfléchir. Parce qu’elle ne rejette que très peu de CO2, la petite VW Polo 3L TDI est qualifiée de "voiture la plus propre", "la plus écologique", etc. Mais… si on ne mesurait pas que le CO2 ?

• Dossier "Après la canicule : anticiper un grand froid" p. 9-16

« Depuis des années, les écologistes ont alerté l’opinion sur les modifications climatiques à venir. Après les inondations, la sécheresse et la canicule de l’été 2003, une vague de froid sans précédent s’est abattue sur le pays : -25°C dans l’Ouest, -40°C et parfois -50°C sur les plateaux de Langres et du Jura… » Dérèglements, climat et pollutions ; nucléaire et crise d’anticipation ; solidarité et prévention ; questions au docteur Patrick Pelloux (président fondateur de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France) ; l’atelier du possible : la solidarité entre les générations, c’est possible !

• Fiche technique agriculture et OMC p. 17-18

Fin septembre s’achevait la Conférence de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Cancun. Le Groupe des Verts/ALE au Parlement européen a - dans l’optique des discussions sur l’agriculture - publié un document analysant les causes des désordres provoqués par le fonctionnement actuel du commerce des produits agricoles, et proposant un schéma pour faire évoluer les pratiques destructrices, tant dans les pays du Nord que dans ceux du Sud… En voici les grandes lignes.

• Des élu-e-s contre les violences faites aux femmes p. 19

L’association Élu-e-s contre les violences faites aux femmes - ECVF - vient d’être créée. La parole est donnée à Nicole Frydman, conseillère régionale Verte d’Île-de-France et présidente d’ECVF.

• Lyon : ces "touristes" demandeurs d’asile p. 20

Mercredi 17 septembre, vers 21 heures, sur la place Carnot, à Lyon, de nombreuses familles bavardaient paisiblement sur les bancs, leurs enfants jouant autour. La nuit avançant, des personnes vont rester sur place… d’autres iront sous les ponts. Ces "touristes" sont des demandeurs d’asile venus d’Afrique subsaharienne, de Bosnie, du Kosovo, de Tchétchénie…

• Pologne : Zieloni, le parti Vert, est né p. 21
Dimanche 7 septembre 2003, un parti Vert a été fondé en Pologne. Il compte près de 100 membres fondateurs provenant de divers groupes et Organisations non gouvernementales (ONG) - écologistes, féministes, militants des droits de l’Homme, de minorités nationales ou sexuelles. Les membres du Conseil national et du bureau ont été élus avec une stricte parité de 50 %. Les coprésidents sont Magdalena Mosiewicz et Jacek Bozek.

• Et "Vertweb" créa le site partagé… p. 22

Si vous n’êtes ni informaticien, ni graphiste, ni particulièrement "branché" Internet, mais que vous voulez avoir un site web, il y a une solution. Il y en a même plusieurs ! Celle qu’a retenue "Vertweb" s’appelle Spip, Système de publication pour l’Internet.

• La pique p. 23

Glou-glou.

• Croissance et gratuité p. 24

Certains économistes (dont je suis) pensent que la croissance est une forme de décroissance et de régression. D’autres calculent des indices de développement et de croissance qui intègrent les destructions du patrimoine. Il faut aller plus loin et fixer les limites du marchand.



Hebdomadaire édité par Écodif

• Abonnement individuel : un an : 35 euros
• Tarif spécial adhérent des Verts : un an : 25 euros
• Abonnement institutionnel : un an : 80 euros
• Chômeurs, étudiants… : un an : 15 euros
• Abonnement de soutien : un an : à partir de 50 euros

Les nom, prénom et adresse de nos abonné(e)s sont communiqués à nos services internes et aux organismes liés contractuellement avec Vert Contact, sauf opposition motivée. Dans ce cas, la communication sera limitée au service de l’abonnement. Les infos pourront faire l’objet d’un droit d’accès et de rectificatif dans le cadre légal.

Contact et adresse pour envoyer le règlement (par chèque bancaire ou postal exclusivement) :

Vert Contact, service abonnements, BP 90, 75961 Paris Cedex 20 - Tél. 01 43 66 16 05, fax 01 43 66 78 60.

Je m’abonne !
au journal qui annonce la couleur :
vertcontact-abonnements@les-verts.org

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV - 6 rue Chaudron - 75010 - Paris - Tél. 01 53 19 53 19